Citation

La Lecture, elle, reste ma seule réalité. Je la sens, je la palpe, je la renifle. Les mots glissent sur mon palais, me retournent le cerveau, semblables aux drogues les plus puissantes.

La forêt des ombres, Franck Thilliez


dimanche 6 mai 2012

Cassandra O'Donnell, Rebecca Kean tome 1 traquée

Nouvelle-Angleterre, Burlington... 
Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible
des États-Unis, bref un petit havre de paix
pour une sorcière condamnée à mort 
et bien décidée à vivre discrètement parmi les humains.
Malheureusement, en arrivant ici, je me suis 
vite aperçue que la réalité était tout  autre 
et qu'il y avait plus de démons, de vampires, 
de loups-garous et autres prédateurs que 
nulle part ailleurs dans ce foutu pays. 
Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de 
renseignement fournis par l'office de tourisme. 
Maudit soit-il... 







Autant que tout soit clair dès le début, j'ai n'ai pas du tout aimé cette lecture! Je ne pense pas avoir des choses positives à dire à propos de ce roman. Plusieurs choses m'ont agacée dans ce premier tome, je vous l'explique dans ces prochains paragraphes...

J'ai détesté le personnage de Rebecca. Et elle m'a souvent agacée! Je sais que c'est une sorcière de guerre et qu'elle ne montre pas de sentiments et qu'elle est souvent occupée par la recherche de personnes disparues... J'ai eu envie de lui dire: "Mais bon sang occupe-toi de ta fille aussi, on ne te voit jamais t'en occuper, sauf pour lui dire d'aller prendre un bain ou bien d'aller se coucher! Si ce n'est pas Beth qui s'en occupe c'est Bruce"
 Qui plus est, lorsqu'on lui annonce au cours de l'histoire qu'un enfant risque d'être exécuté, ça ne la fait pas vraiment réagir (j'admets que cet enfant n'est pas parfait mais bon on ne va pas la tuer pour ça!), vive l'instinct maternel de cette chère Rebecca!

Comme par hasard, l’héroïne est canon et plaît à tout le monde (tous les hommes!)! J'ai repéré au moins quatre hommes qui la draguaient!  Entre Mark, Raphaël, Aligarth  et même Bruce qui s'y met de temps en temps! C'est dingue, et il n'y à aucun sens de mettre autant d'hommes dans sa vie, c'est troublant pour le lecteur et pour l'héroïne.

J'ai trouvé que l'histoire ne sortait pas de l'ordinaire, il n'y avait pas assez de surprise et de rebondissement. Je m'attendais vraiment à ce qu'il y ait du suspense et une bonne intrigue etc. Finalement quand je referme ce livre je ne vois pas trop où l'auteur voulait nous emmener.

Lorsque je regarde la couverture, je me dis qu'elle ne reflète pas vraiment l'histoire et même le personnage principal, Rebecca. Avec la couleur de peau (blanc grisâtre) de la fille sur la couverture on a plus l'impression avant d'ouvrir ce roman, que l’héroïne est un vampire, loin de là! Et le sang qui sort de sa bouche conforte notre première impression.

Et le sous-titre de ce premier tome, "traquée" n'est pas très bien adapté au  roman! Oui elle est recherchée par les sorcières de son camp mais on en parle pas beaucoup ! J'ai trouvé qu'un autre titre aurait été mieux adapté, car il n'y a pas beaucoup de scènes qui montre vraiment qu'elle est traquée!


Mon avis n'est pas très positif pour ce roman, mais sachez quand même que beaucoup de personnes l'ont aimé! Je fais partie des très rares personnes qui ne l'ont pas aimé! Alors ne vous fiez pas à mon article et lisez-le pour vous faire votre propre avis, et qui sait ce sera peut-être un coup de cœur pour vous!

Et vous l'avez vous lu? Est-ce qu'il vous tente ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire