Citation

La Lecture, elle, reste ma seule réalité. Je la sens, je la palpe, je la renifle. Les mots glissent sur mon palais, me retournent le cerveau, semblables aux drogues les plus puissantes.

La forêt des ombres, Franck Thilliez


jeudi 5 avril 2012

Sophie Bassignac, Un jardin extraordinaire

Qu’elle soit en voyage au bout du monde, dans son jardin extraordinaire ou au volant de sa voiture, Maud sème le désordre partout où elle passe. Rien ne résiste à la tyrannie de son énergie effrénée, surtout pas le bon sens et l’aimable torpeur de son petit bourg de province.

Sa rencontre dans un train avec Fox, un grand maigre aux allures d’évêque, va réveiller les feux éteints de la séduction. Moulée dans ses robes à fleurs géantes, la quinquagénaire n’est soudain plus très sûre d’avoir l’âge de ses fantasmes. A cela s’ajoutent les ennuis de son ado, les doutes existentiels de son mari médiéviste, les états d’âme de son frère cadet, sans parler des séances chez le naturopathe de sa future belle-sœur ou de la susceptibilité bougonne de son précieux jardinier.

Shootée aux arômes enivrants de ses pois de senteurs et de ses roses trémières, Maud balaie avec panache tous ces contretemps scandaleux au bonheur que sont la vieillesse, la violence, l’ennui et la bêtise.






J'ai passé un assez bon moment en la compagnie de Maud et des autres membres de sa famille. Cependant, quelques petits détails m'ont rebutée ...


 Tout d'abord, les personnages sont originaux, avec leurs personnalités, surtout Maud qui est passionnément attachée à son jardin. Cette femme aux idées farfelues m'a fait sourire mais pas assez pour que j'en garde un souvenir impérissable .Au fil des pages, je l'ai trouvée égoïste envers son frère, car elle n'accepte pas très bien sa fiancée. De plus, la fin m'a anéantie, j'attendais quelque chose de plus abouti, mais tout ce que j'ai ressenti fut du mépris pour Maud, et de la compassion Humbertus et même pour Fox.


 J'aurais aimé plus d’extravagances pour que l'histoire me touche vraiment. Les autres personnages m'ont paru sympathiques mais sans plus. J'aurais aimé que les sentiments de Bruno soient mieux exprimés, souvent lorsque je lisais ses affirmations, j'avais aucun retour sur ces sentiments, je ne savais ce qu'il en pensait, et c'était bien dommage. Edwige m'a paru aussi délirante que Maud, et je trouve que finalement elles se ressemblent beaucoup!


Pour ce qui est du style, je n'ai rien a redire Sophie Bassignac à du talent! J'adhère complètement, d'autres la trouveront trop descriptive mais moi je trouve que c'est parfait vu qu'on parle d'un jardin extraordinaire il faut bien le décrire, j'ai apprécié et j'en redemande ! Son écriture recherchée est très poétique aussi.


J'ai bien aimé que le jardin soit la base de l’histoire et que finalement les personnages ne soient qu'un prétexte, mais l'histoire ne m'a pas charmée plus que cela.

Je remercie tout particulièrement les Éditions JC Lattès pour ce partenariat ainsi que Livraddict!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire