Citation

La Lecture, elle, reste ma seule réalité. Je la sens, je la palpe, je la renifle. Les mots glissent sur mon palais, me retournent le cerveau, semblables aux drogues les plus puissantes.

La forêt des ombres, Franck Thilliez


mardi 4 septembre 2012

Nicholas Sparks, Les pages de notre amour




" Je suis un homme ordinaire, et j'ai mené une vie ordinaire. 
Aucun monument ne sera élevé à ma mémoire, et mon nom sera vite oublié. 
Mais j'ai aimé de tout mon cœur, de toute mon âme. ". 

Telles sont les paroles de Noah. Allie et lui se sont connus alors qu'ils n'avaient encore que quatorze ans et depuis l'amour n'a jamais cessé de les unir.
 Cinquante ans ont passé. A présent, Noah veille sur Allie atteinte de la maladie d'Alzheimer. Lorsqu'elle ressent les premiers symptômes, elle lui fait une demande particulière: évoquer et revivre leur propre histoire...

 J'ai lu ce livre grâce à lectricepassionnée qui n’arrête pas d'en parler, merci à elle d'encourager à lire ce bouquin dans ses chroniques sinon je serais passée à côté d'un moment fort en émotion. 
Je n'ai jamais autant pleuré pour un roman, parce que déjà j’évite souvent les histoires trop tristes car ce n'est pas ce que je recherche dans un roman... Bon en fait ça me plombe le moral.  Néanmoins j'ai quand même voulu tenter ma chance car ce roman je l'avais depuis le début de la création de mon blog et que je devais le lire.
Alors prenant mon courage (et mes mouchoirs) à deux mains! je me suis lancée.  Et finalement je ne regrette pas car N. Sparks à su me toucher au plus profond de moi.

Il faut savoir que j'ai fait énormément traîner cette lecture.
 Dès que je me sentais près des cinquante dernières pages, je lisais quelque chose de plus drôle ou je regardais un épisode de Malcom ou de Gilmore Girls ( car ces séries ont le don de me mettre de bonne humeur, d'ailleurs ce sont mes anti-dépresseurs). Je savais que j'allais pleurer comme une madeleine mais j'essayais de faire retarder tous ça!  

Bon sang, Noah est tellement romantique, que j'en avais la bouche grande ouverte. C'est tellement beau ce qu'il fait pour Allie. Ayant fait un stage dans une maison de retraite cette année, je peux vous dire que ce genre de relation est complétement utopique pour moi. Car des couples que j'ai pu voir moi-même, c'était souvent la guerre. Bon après je n'ai fais qu'une maison de retraite enfin bref...

Pour en revenir à l'histoire, j'ai aimé tout. mais ce ne sera pas un coup de cœur par ce qu'il manque quelque chose.  Oui je sais je suis bizarre.

Et alors je peux vous dire que dans les cinquante dernières pages,  j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps avec une boule bizarre dans la gorge, et j'en voulais à toute la planète entière. Je me posais des questions un peu bizarres mais je vous épargnerais mes propos incohérents à ce moment-là (pour votre bien et le mien). :P
J'étais complétement déboussolée et mon pauvre chéri ne savait plus comment me consoler.
ooooh... LE PAUVRE!!!! Il a du me prendre pour une folle!!

Petit conseil personnel:   

Évitez de lire ce livre dans le métro, dans le bus, devant des membres de votre famille, des collègues.
 En fait dans toutes zones publiques, si vous ne voulez pas finir sur l'épaule d'un inconnu ou un membres de votre famille en train de l'inonder de larmes.  x)